Actualités

Groupe Axium : en pleine consolidation européenne

CM-CIC Investissement soutient les ambitions européennes du plasturgiste Axium, en lui apportant les moyens d’acquérir l’Allemand KKT.

Le Groupe Axium (CA 2015 : 28,5 M€) est né en 1999 de la réunion de deux sociétés fabriquant des emballages, l’une par injection de plastique, l’autre par injection soufflage biorienté de PET. Sur un marché européen dynamique, il sert principalement les secteurs cosmétique et agroalimentaire. « Piloté par une équipe très professionnelle, le Groupe Axium se différencie par sa capacité d’innovation dans les formes, la finition-décoration..., ainsi que par ses investissements soutenus en capacités de production », souligne Blandine Roche, Directeur de Participations.

Futur grand acteur européen

Démultiplier sa présence industrielle en Europe permet d’être au plus près des clients. Ainsi, la filiale ActiPack Cz a été créée en République Tchèque, en 2001, pour cibler les pays de l’est. Acquérir une échelle européenne reste la priorité d’Yves Cury, Président Directeur Général. Bien que le segment de l’injection soit encore atomisé, le marché offre peu d’opportunités de croissance externe. « En apprenant le projet de cession de KKT par le groupe Heinz, j’ai très vite pris contact ! » explique Yves Cury. La société allemande KKT (CA 17,2 M€) maîtrise l’injection soufflage et l’extrusion soufflage. Elle fournit des bouteilles et contenants en matières plastiques aux marchés alimentaires, cosmétiques et chimiques.

Grandir en restant maîtres à bord

« Pour être prêts à financer une telle acquisition, nous devions augmenter nos fonds propres en ouvrant le capital à un nouveau partenaire », indique Yves Cury. CM-CIC Investissement a investi 3 M€. « Nous avons été sensibles à l’intérêt porté par l’équipe à notre projet de long terme, à sa compréhension de la dimension industrielle et au potentiel de réinvestissement pour des acquisitions ultérieures », explique Yves Cury. « Les avis tiers recueillis nous ont rassurés sur le fait que nous conserverions la maîtrise des décisions opérationnelles. »
Les entités réunies représentent un chiffre d’affaires de 46 M€ et 306 salariés. « Les synergies industrielles, technologiques et commerciales nous conduiront plus vite à une taille critique », souligne Yves Cury. Au programme : augmentation du portefeuille de clients et de secteurs d’activités, consolidation et enrichissement des gammes PET, production multi-sites en France, Allemagne, République Tchèque pour accéder à des contrats plus importants...
« Cette acquisition d’une société allemande initiée par une PME française a quelque chose de stimulant », note Blandine Roche qui a piloté l’opération dans des délais très rapides, « en symbiose avec le Groupe Axium. »