Actualités

InFlectis BioScience : une biotech à fort potentiel

Alors qu’InFlectis BioScience sort tout juste de sa phase d’amorçage, CM-CIC Innovation en devient un nouveau partenaire financier. Pour une longue route prometteuse et passionnante.

Plusieurs pathologies neuro-dégénératives, souvent liées à l’âge et à forte prévalence, sont causées par l’accumulation de protéines mal repliées, donc défectueuses. C’est le cas, par exemple, de la maladie de Charcot-Marie-Tooth (CMT). « Aucun traitement curatif efficace n’est disponible à ce jour, » explique Emilie Lidome, Directeur Général Adjoint chez CM-CIC Innovation. « Dans ce contexte, en démontrant l’efficacité sur l’animal de son candidat médicament, InFlectis BioScience s’engage sur une innovation de rupture à fort potentiel clinique qui a retenu toute notre attention. »

Triple différenciation

Créée à Nantes en 2013, la société biopharmaceutique InFlectis BioScience s’est donné pour mission de découvrir et développer de nouvelles molécules pour traiter ces maladies neuro-dégénératives jusqu’à un stade préclinique ou clinique précoce, en vue de les licencier à l’industrie pharmaceutique. « La voie que nous avons retenue nous différencie à trois titres principaux. » indique Philippe Guedat, PDG. « Alors que nos compétiteurs cherchent en vain à modifier les protéines défaillantes, nous agissons sur le système qui régule celles-ci dans la cellule. Nous évitons ainsi l’accumulation de protéines défaillantes, toxique pour la cellule ; notre solution thérapeutique opère uniquement sur ces cellules ayant des protéines défectueuses ; enfin notre plateforme moléculaire agit spécifiquement sur le système de contrôle qualité de la fabrication d’un grand nombre de protéines, ce qui permettra de déployer notre concept sur des pathologies variées. »

Hautement compatibles

Une récente levée de fonds (de 6 M€ dont 4,5 M€ sur 2016-2017) permet à InFlectis BioScience d’accélérer le développement préclinique règlementaire de son candidat médicament IFB-088, puis d’entamer fin 2017, la phase 1 d’une étude clinique sur l’Homme. Le tour de table des actionnaires historiques (Go Capital, le family office Participations Besançon) a été élargi à deux nouveaux partenaires financiers. « Pour être compatibles avec notre vision, nous recherchions des acteurs qui devaient partager notre philosophie, pouvoir soutenir notre développement sur des cycles longs, et apporter leur appui en terme de gouvernance, » insiste Philippe Guédat. « CM-CIC Innovation, nous aidera à structurer la société, tandis que Remiges Ventures nous ouvre un réseau mondial dans l’industrie pharmaceutique. »

Pour lutter contre une, puis tout un ensemble de maladies neuro-dégénératives, les atouts d’InFlectis BioScience sont donc solides. Au positionnement médical original et prometteur, s’ajoutent de fortes affinités entre les équipes. « Avec nos nouveaux partenaires, Philippe Guédat, Pierre Miniou, Directeur des Affaires et de la Propriété industrielle et Philippe Jaffré, Directeur Financier, rencontrés lors du concours StartWest 2015, nous nous donnons l’opportunité d’investir sur une équipe très complémentaire qui s’inscrit dans une volonté de faire évoluer l’approche du traitement des maladies neurodégénératives ou liées à l’âge », témoigne Emilie Lidome.