Focus Entreprise


Manuloc déploie son modèle gagnant

Diversification, internationalisation : Manuloc élargit encore ses horizons. Fidèle à ce groupe indépendant entreprenant et à sa fondatrice exigeante, CM-CIC Investissement se réengage pour la 3ème fois en 16 ans.

Manuloc (CA 300 M€ - 1 200 salariés) a gardé l’esprit pionnier de la société qui a introduit, en 1964, la location de chariots de manutention sur le marché français et en est devenu le leader. À partir de 1985, Catherine Barthélemy, actuelle Présidente, a constitué ce groupe familial indépendant par croissance interne et externe. « Après 30 ans de diversification et de maillage territorial, la société compte 45 agences en France, et quelques-unes au Luxembourg, en Suisse et en Roumanie, » explique Thierry Wendling, Directeur Exécutif chez CM-CIC Investissement.
Manuloc opère avec une gamme complète de matériels haut de gamme (17 000 chariots de manutention). À sa clientèle de grands comptes, il propose principalement de la location longue durée (5 ans et plus) et des services : maintenance, gestion de parcs, pièces de rechange… « Un haut service de maintenance permet à Manuloc de maximiser la valeur sur la durée de vie du parc, » indique Franck Chevreux, Directeur de Participations chez CM-CIC Investissement.

Toujours plus loin

Le marché français progresse de 4% par an, stimulé par les exigences environnementales ou de connectivité des matériels. Manuloc poursuit le déploiement de son offre de location de courte durée, entamé il y a 4 ans, et la densification par acquisitions, de son réseau d’agences, notamment dans l’ouest.
Par ailleurs, la diversification des domaines de clientèle doit porter naturellement Manuloc vers l’international. « Ayant la plus forte expérience en location de chariots de manutention et en gestion d’actifs, nous sommes légitimes pour dupliquer largement notre modèle, » souligne Catherine Barthélemy. Récemment, Manuloc a mis un pied dans le BTP grâce à une acquisition et dans le secteur aéroportuaire grâce à un premier contrat qui lui ouvrira les pistes de Roissy-Charles de Gaulle d’ici la fin 2017. « Sur ce marché tiré par la forte croissance du trafic aérien, mais concentré, la clientèle est sensible à l’arrivée de ce challenger dont l’expertise est reconnue, » note Franck Chevreux. « Cette première référence dans l’aéroportuaire permettra d’aborder d’autres marchés à l’étranger ».

Toujours partenaires

Ce plan de développement exigeant a été précédé d’une bonne structuration de l’organisation et requiert de forts investissements. Manuloc a donc procédé à une augmentation de capital de 85 M€, souscrite par CM-CIC Investissement, actionnaire depuis 16 ans. « L’ancrage régional de cette équipe favorise des relations étroites et fidèles, et j’apprécie sa philosophie d’investissement à long terme supportée par une solide vision industrielle, » témoigne Catherine Barthélemy.