Focus Entreprise

ISKN réconcilie émotions et digital

À la croisée de l'électronique, de l'informatique et du magnétisme, la technologie d'ISKN augmente la valeur des objets physiques. CM-CIC Innovation entre au capital de la start-up montante.

« Nous sentions la nécessité de faire mieux interagir les mondes physique et virtuel, » explique Jean-Luc Vallejo, CEO, qui a créé ISKN en 2014 à Grenoble, avec Timothée Jobert et Tristan Hautson. La technologie aux 22 brevets de ce spin-off du CEA-Leti permet la digitalisation, en temps réel, de dessins, sans renoncer au plaisir du papier/crayon. La première application, Slate, est une tablette lancée en 2015 : une bague aimantée, placée sur un instrument d'écriture, est localisée par des magnétomètres qui capturent le trait dessiné par la main et le numérisent.

Des déclinaisons infinies...

Conçue comme une plateforme, cette technologie devrait ouvrir à ISKN une multitude de marchés. Tout en déclinant la Slate (nouveaux formats.), la société développe d'autres applications dont deux seront lancées début 2019. ISKN renforcera sa présence en Chine, en pénétrant le marché de l'éducation avec une Slate lancée par un partenaire local. « Les écoliers apprennent toujours la calligraphie avec du papier et un crayon, » indique Jean-Luc Vallejo. « L'intelligence artificielle associée à notre produit corrigera leurs erreurs en temps réel et aidera les professeurs à personnaliser leur accompagnement. » Le jeu éducatif constitue également un marché prometteur : un partenaire d'ISKN spécialiste du jeu vidéo lancera, en Amérique du Nord et en Europe, des jeux associant réel et digital, conçus avec des cogniticiens pour développer les capacités des enfants, par le biais d'une activité ludique.

Construire sur le long terme

Ces projets nécessitant des développements et des recrutements (déjà 40 salariés), ISKN vient de lever 10,5 M€. « Conquis par son innovation puissante qui enrichit l'expérience utilisateur et par ses dirigeants très complémentaires, nous venons d'investir dans ISKN, » explique Stéphane Simoncini, Directeur de Participations chez CM-CIC Innovation. Les deux partenaires se rejoignent sur des valeurs partagées. « Le respect des fondateurs et de l'entrepreneuriat sont dans l'ADN de CM-CIC Innovation ; la perspective de construire ensemble une ETI, dans une relation qui tient plus du CDI que du CDD nous motive pleinement ! », apprécie Jean-Luc Vallejo.