MDA et CM-CIC Investissement,
une rencontre tambour battant.

Rencontre à la Une

MDA et CM-CIC Investissement, un partenariat défiant toute concurrence.

Avec un objectif de croissance de 20% par an, MDA est aujourd’hui l’un des réseaux de distribution les plus dynamiques de France. Spécialiste de l’électroménager discount, l’enseigne est dirigée par Michel Vieira, entré dans l’entreprise il y a 30 ans, comme technicien SAV.

Jacques Reboh
Michel Vieira,
dirigeant de MDA

Quel est le positionnement de MDA ?

Michel Vieira : Nous sommes les spécialistes de la vente d’électroménager à prix discount. A l’origine, en 1985, il s’agissait de vendre au rabais des produits de grandes marques avec des petits défauts d’aspect. Aujourd’hui, nous travaillons toujours avec les plus grandes marques mais avec des produits sans défaut, arrivant directement des usines. C’est désormais nos savoir-faire informatiques et logistiques qui nous permettent de garantir des prix très compétitifs y compris sur les dernières nouveautés, que nous proposons souvent en avant-première.

Le prix n’est donc plus votre seul point fort...

M. V. : Cela reste le cœur de notre business model. Les tarifs de nos magasins de proximité sont inférieurs à ceux que l’on peut trouver sur le web. Mais nous sommes aussi reconnus pour notre capacité à offrir l’un des choix les plus larges du marché avec une disponibilité immédiate de 100% de nos produits. Chacun de nos magasins a ainsi plus de 1 000 références en France. L’autre grande force de notre réseau c’est la qualité de service.

Qu’entendez-vous par qualité de service ?

M. V. : Cela passe d’abord par des vendeurs très compétents, capables de conseiller nos clients. Nous disposons pour cela de notre propre centre de formation, la MDA Académie. Nous offrons également des solutions de garanties de très haut niveau avec une garantie de 3 ans pour tous nos produits et une extension de garantie de 5 ans, qui est aujourd’hui la moins chère de France. Grâce à notre partenaire Cofidis, nous proposons par ailleurs des solutions de financement très performantes. C’est un point-clé dans notre métier. Il faut en effet savoir que dans 80% des cas, un achat d’électroménager n’est pas anticipé. Il intervient à la suite d’une panne, d’une casse ou d’un vol et les consommateurs n’ont pas forcément l’argent disponible pour remplacer immédiatement leur équipement.

Quels sont vos axes de développement ?

M. V. : Il s’agit clairement pour nous d’élargir notre réseau. Au cours des 5 prochaines années, nous souhaitons ainsi passer de 180 à 350 magasins (dont une centaine de franchisés). Nous travaillons aussi sur plusieurs projets d’implantations à l’étranger qui devraient se concrétiser en 2018. En parallèle, nous complétons en permanence notre offre produits avec de nouvelles gammes comme la téléphonie, les appareils photos ou l’informatique.

Quel rôle joue CM-CIC Investissement à vos côtés ?

M. V. : Nous souhaitions renforcer notre solidité financière pour nous développer plus rapidement, en particulier à travers des opérations de croissance externe. Investissant sur ses fonds propres, CM-CIC Investissement nous accompagne sur ces dossiers. C’est un associé actif qui apporte son réseau d’experts et ses conseils, notamment sur les opérations de développement.

Les chiffres clés

  • 180
    magasins
  • 800
    salariés
  • 1 000
    références